Accueil

Inscriptions Volet films et vidéos - 24e édition du Festival Présence autochtone, Montréal

23e édition du Festival Présence autochtone29 juillet au 5 août 2014
Volet films et vidéos
DATE LIMITE: 31 MARS 2014
Prolongation de la période de soumission jusqu’au 15 avril.

Formulaire d'inscription

Call for entries
24th edition of First Peoples' Festival Présence autochtone, Montreal

July 29th to August 5th 2014
Film & Video Showcase
DEADLINE: MARCH 31st, 2014
Extended period for submission : new deadline April 15

On-line entry form

Convocatoria
24a edición de Presencia Autóctona, Montreal

29 de julio hasta el 5 de agosto de 2014
Muestra de cine y video
PLAZO: 31 de MARÇO de 2014
Período extendido de presentación: nuevo plazo 15 abril

Formularios disponibles (francés / inglés)

Inscrições
24ª edição do Festival da Presença autóctona, Montreal

Do 29 de julho até dia 5 de agosto, 2014
Setor filmes e vídeos
PRAZO FINAL para apresentar seus projetos: 31 DE MARZO 2014
Período prolongado de apresentação: novo prazo 15 abril

Formulários disponíveis (francês / inglês)

Terres en vues salue un grand homme

Festival Présence Autochtone 2013Arthur Lamothe nous a quittés. Dans la tristesse qui nous habite, comme des rayons de soleil qui pointeraient sous l’averse, de fantastiques souvenirs se bousculent.

De Montaigne qui était son maître à penser, il avait gardé l’optimisme pondéré de lucidité, le goût de dire sans artifices, le sens de l’amitié, la fidélité aux autres mais surtout à soi-même. C’est pourtant à d’Artagnan, un autre de ses compatriotes de Gascogne, que ceux qui l’ont connu aimaient à le comparer.

Fier artisan du cinéma, il savait que son art de documentariste était de dire la vérité, toute la vérité, surtout celle qui dérange. Contre vents et marées, avec une foi inébranlable dans sa capacité de convaincre, il déployait une énergie peu commune à réaliser des projets auxquels personne ne voulait croire.

Quand il croisa sur son chemin les derniers des nomades, il reconnut tout de suite une parenté avec ces voyageurs qui transbahutaient leurs rêves millénaires sur des territoires infinis. On dit que la mémoire est une faculté qui oublie. Armé de sa caméra, Arthur Lamothe, sourire aux lèvres, avait décidé de faire mentir l’adage et de transmettre aux futures générations la parole des grands lettrés de la culture orale innue.

Il nous laisse un héritage formidable lui qui savait que le Québec ne pouvait gagner sa liberté que dans une connexion avec la pensée de ceux et celles qui ont les premiers arpenté, nommé, chéri cette terre des hommes, le Nitassinan, et y avaient trouvé un espace pour bâtir une société solidaire et égalitaire.

En filmant les artistes contemporains, il ne dérogea pas à son chemin comme beaucoup le crurent à ce moment. Arthur Lamothe a toujours su que seuls les visionnaires audacieux pouvaient, avec la lucidité des songes, éclairer le sentier qui mène au territoire de l’homme.

Le soutien inébranlable qu’il apporta au festival Présence autochtone de Montréal depuis sa fondation en 1990 est en continuité directe avec cette prémisse que les artistes peuvent véritablement être le ferment du progrès et du nécessaire dialogue des cultures. Le poste qu’il occupa jusqu’à une date récente au sein du conseil d’administration de Terres en vues, malgré les difficultés inhérentes à une santé chancelante, fut son ultime engagement citoyen.

Combat gagné Arthur, tu ne seras pas oublié.

 

André Dudemaine

 

Remerciements pour le 23e Festival Présence autochtone

Chers amis et amies,

Nous vous remercions chaleureusement d'avoir participé au volet film et vidéo de la 23e édition du Festival Présence autochtone, qui s'est déroulée avec succès à Montréal du 30 juillet au 5 août 2013. Nous vous souhaitons bonne chance dans la réalisation de vos projets. Nous resterons en contact avec vous pour la prochaine édition du Festival. Nos salutations les plus sincères,

L’équipe de Terres en vues

 

Queridos amigos, queridas amigas,

Queremos expresarles nuestra profunda gratitud por su participación en la muestra de cine y video del 23o Festival Présence autochtone, que se llevó a cabo con exito en Montreal del 30 de julio al 5 de agosto del 2013. Les deseamos suerte en todos sus proyectos. Estaremos en contacto con ustedes para la proxima edición del Festival. Un saludo fraterno,

El equipo de Terres en vues

 

Soirée d'ouverture du 23e Festival Présence autochtone

L’équipe de Terres en vues tenait à remercier les gens qui auront assisté à la soirée d’ouverture de Présence autochtone.

Nous avons pu compter sur la présence et l’appui de M. Ghislain Picard, Chef de l’APNQL, Mme. Élisabeth Larouche, Ministre déléguée aux Affaires autochtones ainsi que plusieurs autres invités du volet films et vidéos du festival.

Pierre Bastien nous aura présenté l’équipe sans qui, Paroles Amérikoises n’aurait été possible. L’Enfance déracinée, de Réal Junior Leblanc aura laissé l’audience sous le charme. Belle découverte avec Umätu, le chant du Notou, court métrage de 3 minutes nous provenant de Nouvelle Calédonie.

Salle comble à l’auditorium de la Grande Bibliothèque, performance de Kathia Rock et Jean Frédérick Messier au bistro de la Cinémathèque québécoise ; nous pouvons dire que nous avons été choyés.

Encore une fois, milles merci à tous et toutes ! Sans vous, Présence autochtone ne serait pas ce qu’il est.

Toute l’équipe vous souhaite un excellent festival !

 

Programmation du 23e Festival Présence autochtone

Festival Présence Autochtone 2013André Dudemaine, président et directeur des activités culturelles de Terres en vues, a dévoilé aujourd’hui la programmation du 23e festival Présence autochtone. Voici un événement culturel qui, comme son nom l’indique, est une présence, marquée par la constance, c’est la 23e édition du festival, lui‐même découlant d’une constance plus ancienne encore, celle, millénaire, des cultures des peuples originaires de ce coin de planète. On aura beau avoir cherché à faire disparaître, ou encore à reléguer à l’invisibilité, son indélébile empreinte, aujourd’hui encore un festival peut dignement et fièrement porter le nom de Présence autochtone en 2013 à Montréal.

Lire la suite du communiqué de presse

Aller sur le site officiel du Festival Présence Autochtone

 

Journée nationale des peuples autochtones - 21 juin 2013

Montréal, 18 juin 2013 – La flamme ancestrale se rallume au jour le plus long de l’année. Midi sonne l’heure solidaire. Le feu du ciel et celui de la Terre correspondent en un écho cosmique.

Terres en vues lance une invitation à tous; venez participer au cérémonial du 21 Juin Jour national des peuples autochtones

Sur les places Jacques-Cartier et Vauquelin dans le Vieux-Montréal

Un esprit ancien, celui qui unit les peuples autochtones des Amériques, prend son essor au soleil généreux de juin. Danses, chants, cérémonies du tabac, énoncé poétique, tambours. Avec les Keepers of the EasternDoor, les Buffalo HatSingers, la poète Natacha Kanapé Fontaine, et la cohorte des Géants.

Rassemblement sur la place Vauquelin (à côté de l’hôtel de ville) à 11 h 30. À midi, marche jusqu’à la vasque où sera allumé le feu du jour.

Bienvenue à tous.

Patrimoine canadienNous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère du Patrimoine canadien et de son programme Canada en Fête !

Information, matériel de presse et entrevues : IXION Communications 514-495-8176 / info@ixioncommunications.com

 

Inscriptions - 23e édition du Festival Présence autochtone, Montréal

23e édition du Festival Présence autochtone

Plusieurs œuvres ont été soumises pour la sélection film et vidéo de Présence autochtone 2013.

La période de soumission est maintenant close. Merci à tous ceux qui ont proposé leur film ou vidéo.

Le travail de sélection est désormais en cours, la programmation sera officiellement annoncée mi-juin.

 

23e édition Présence autochtone

Volet Films et vidéos

Du 30 Juillet au 5 août 2013

 

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM)

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (entre le 7 et le 18 novembre 2012) présentent plusieurs films qui abordent des thématiques liées aux Premières Nations.

C’est l’occasion de découvrir le dernier Alanis Obomsawin, The People of the Kattawapiskak River; de revoir l’excellent Reel Injun : d’applaudir les gestes de résistance des Innus filmés par Réal Junior Leblanc dans Blocus 138, court métrage qui précèdera la projection, en première mondiale, de La Nouvelle Rupert de Nicolas Renaud.

Takum Kuikuro (dont les habitués de Présence autochtone ont déjà pu apprécier The Smell of the Pequi Fruit) est un des coréalisateurs de The Hyper Women (As Hipermulheres) présenté par les RIDM en première nord-américaine.

À voir également, d’Argentine, L’Ethnographe sur un ethnologue qui change de camp et épouse la cause autochtone après avoir marié une Wichi; et de Russie The Tundra Book : A Tale of Vukvukai, The Little Rock.

Présence autochtone invite donc les cinéphiles qui s’intéressent aux cultures premières et au cinéma des Premières Nations à se procurer les billets pour assister à la projection de ces films remarquables.

Documentaires présentés :

Horaire et information : ridm.qc.ca


21 juin 2012 / Célébrations du Jour national des peuples autochtones

Cérémonie civique pour saluer le jour

Danses, battements de tambours, chants d'honneur dans le Vieux-Montréal à midi place Jacques-Cartier

Rassemblement sur la place Vauquelin près de l'hôtel de ville à 11 h 30 d'où partira la marche vers le feu rituel du solstice.

D'autres activités se dérouleront par la suite en lien avec l'exposition 11 Nations : démonstration des arts et métiers de la tradition tout l'après-midi aux abords du Marché Bonsecours côté sud; spectacle de Katia Rock, chanteuse innue, à 15 h; puis à 19 h, Florent Vollant prendra la scène de la salle Gilles-Carle. Également, inauguration d'une section dédiée à un jeune artiste émergent, le Mohawk Gage John Lazare.

Au Centre d'amitié autochtone de Montréal, 2001 boulevard St-Laurent, seront dispensés en après-midi divers ateliers : perlage, fabrication de capteurs de rêves, sculpture sur pierre, etc. Ce sera suivi d'un souper communautaire à 18 h.

    

 

Terres en vues remercie le productions Feux sacrés, Roy Box et la SDC du Vieux-Montréal, partenaires dans la célébration.

Présence autochtone 2012

(Montréal, 18 juin 2012) Le plus ancien, le plus enraciné, le plus durable des mouvements de résistance en Amérique vous invite à sa grande manifestation annuelle. Manifestation culturelle, pacifique, joyeuse, menée tambour battant au rythme de la terre. Avec les mots des langues anciennes, des cultures millénaires se vivent au présent et Montréal redevient la métropole culturelle du Nouveau Monde.

Du 31 juillet au 8 aout 2012, Présence autochtone se déploie pour la vingt-deuxième fois sur l'île, et au-delà. Avec une foule d'activités variées qui vont de la gastronomie à la cinématographie, du récital de poésie au concert électro, de la place des Festivals à la pinède de Kahnesatake, offrant autant d'occasions de découverte, de rencontre et de partage.

Sur la place des Festivals sur la scène Loto-Québec, Florent Vollant, l'Innu le plus connu de la planète, offrira un grand concert le 2 août; tandis que le 3, s'y tiendra un grand concert électro, coprésenté par MEG Montréal : les Ojibways de A Tribe Called Red y partageront alors la scène avec deux grands artistes amazighes DJ Mood et Foulane. Dimanche 5, 19 h, place aux jeunes artistes de la relève avec un concert banc d'essai coprésenté avec Musique nomade

Section cinéma, plusieurs primeurs:

En ouverture Toomelah (Cannes, Un certain regard 2011) du grand cinéaste aborigène Ivan Sen, est le premier de la série de longs métrages inédits à Montréal en provenance du Pacifique Sud; suivront, également d'Australie, Here I am de Beck Cole (scénariste de Samson and Delilah, caméra d'or, Cannes 2009); de Nouvelle Zélande, Boy de Taika Waititi (récipiendaire d'un Oscar pour Two Cars, One Night); des Philipinnes, Busong (Cannes, Quinzaine des réalisateurs 2011) de Auraeus Solito.

D'Amérique, We Still Live Here ( Anne Makepeace USA 2011) et The Grammar of Happiness (Australie-Brésil 2011) abordant la renaissance d'une langue (le wampanoag) et la singularité d'une autre (le pirahã). Granito pourchasse les généraux génocidaires du Guatemala. Coproduction Canal D et APTN. Apu ui Nepaian (Je ne veux pas mourir), présentée en première mondiale, suit des itinérants montréalais en désintox dans la forêt. Enfin, Tropico do Saudade (France 2011) retrouvant les sentiers de Lévi-Strauss au Brésil, est en clôture.

La remise de prix aura lieu le 5 août au McCord avec notamment les prix Rigoberta-Menchu, Teueikan et le Coup de cœur Télé-Québec.

Place à la poésie avec Joséphine Bacon, Natasha Kanapé Fontaine, Rita Mestokosho et Manon Nolin, quatre poètes innues dans une soirée intitulée Le Nitassinan dans mon rêve, coproduite avec BAnQ et présentée à la Grande Bibliothèque le 6 août. Des œuvres récentes de Christine Sioui Wawanoloath à la Guilde Canadienne des métiers d'art pendant que de jeunes graveurs mohawks exposeront à Oka et Kahnesatake. Le colloque Regards autochtones sur les Amériques reprend du service et un forum citoyen crée un Cercle de confiance. L'Autre Montréal offre un circuit amérindien, le McCord une causerie sur l'art inuit, le resto Le Contemporain des menus autochtones (cuisine préhispanique mexicaine et nouvelle cuisine innue).

(30)

Source: André Dudemaine, Terres en vues

Info: Henry Welsh, Ixion communications, (514) 495-8176